Conseil Paroles de pro

10 idées reçues en marketing digital

Faire le point sur 10 idées reçues répandues sur le marketing digital et leur tordre le cou!

Vous êtes souvent confronté à des idées reçues dans votre quotidien professionnel en marketing digital. Il est important de les déconstruire pour faciliter le travail du marketeur. Il est indispensable de faire passer ce qu’est le marketing et rappeler son importance dans l’entreprise.

Rémi Salette, consultant formateur en marketing stratégique, relationnel et digital, vous aide à déconstruire certaines idées reçues sur le marketing digital.

Comment parvenir à redonner au marketing ses lettres de noblesse ?

  • La première clé : donner du sens indépendamment du digital. C’est ainsi que viendront la pertinence puis la performance.
  • La seconde clé : clarifier l’objectif de ce qu’on souhaite mettre en place.

Par exemple : de nombreuses marques ont boudé le mondial de l’automobile 2018 car son service marketing n’a pas su en justifier l’objectif, ni démontrer la capacité de l’événement à apporter de la performance.

  • La troisième clé : procéder méthodiquement en communiquant en 4 étapes suivant le parcours client. Il faut savoir prendre le temps en respectant le rythme du client.

Idée reçue #1 : le digital est une baguette magique

Il est important de décrypter les mots et de définir les concepts. Dans « marketing digital » il y a « marketing ». Or faire du marketing c’est avant tout être sur son market, c’est-à-dire être avec ses clients. Il convient alors de se poser 2 questions majeures :

  • Fait-on du marketing ?
  • Faut-il digitaliser notre marketing ? (cette question devant impérativement se poser dans un second temps)

Ainsi demandez-vous si ce que vous faites a du sens pour votre marché. Si ce n’est pas le cas, ne faites pas de digital. Cela ne peut sauver le fait que vous ne faites pas de marketing. En effet, on se focalise bien souvent sur la fausse cause : le média.

Idée reçue #2 : le marketing digital c’est du digital

Nous avons tendance à concentrer notre attention sur le digital alors qu’on devrait parler de communication. Les campagnes de marketing digital sont en réalité des campagnes de communication : avoir quelque chose à dire et je veux que ça se sache. Les gens partent souvent du média, mais c’est prendre les choses à l’envers. Dans un premier temps, il convient de prendre en compte l’affinité média. À quels médias est exposée votre cible ?

Idée reçue #3 : en marketing, c’est la taille qui compte

Ce n’est pas celui qui a le plus gros budget communication qui gagne. Si l’avantage revenait au plus gros, il n’y aurait pas de start up. Il est d’ailleurs souvent dangereux d’avoir un gros budget. Pour faire une campagne qui marche, il faut d’abord faire du marketing : avoir un message qui a du sens pour ne pas détruire la valeur. Or il est difficile d’avoir du sens dans un approche de masse, d’éviter l’effet de repoussoir.

Idée reçue #4 : en marketing digital, volume = performance

Cela correspond à l’idée préconçue selon laquelle plus on communique plus on va progresser. Pour être performant il faut structurer son marketing à l’aide de méthodes et d’outils à disposition. Lors de la conception d’un brief, deux éléments sont centraux :

  • On s’adresse à qui ? (segment cible)
  • On dit quoi ? (positionnement de marque)

Idée reçue #5 : les médias traditionnels ont encore de beaux jours…

Le point crucial est de s’intéresser à l’affinité média, s’adapter à l’appétence de ses cibles. Un point est indiscutable désormais : nous sommes tous « mobile et social ». Contrairement aux a priori, cela ne concerne pas que les jeunes. En effet, la tranche d’âge la plus connectée est celle des 55-60 ans alors qu’ils sont très occupés… surprise ! Tout le challenge consiste à intéresser les gens avec de la publicité qu’ils jugent intrusive. Ainsi, ce n’est pas en faisant le plus de publicité qu’on gagne, mais en revoyant ses dépenses en termes d’investissement. La clef, c’est de comprendre le problème de sa cible et les aider à le résoudre.

Idée reçue #6 : le marketing digital doit être ultra créatif

Le job n’est pas d’être créatif mais d’apporter du sens :

  • Quels sont les sujets importants pour nos clients ?
  • Comment peut-on les aider à résoudre ce problème ?

Le bouche à oreille et la recommandation sont désormais la clé. Pour y parvenir :

Idée reçue #7 : l’objectif : c’est vendre

Il serait utopiste de prétendre le contraire, mais vendre ne doit pas être l’objectif premier. Dans un premier temps, il s’agit de donner envie à son segment d’acheter naturellement. La vente doit découler sans effort d’un bon marketing. Pour cela, appuyez-vous sur une méthode simple d’AIDA en 4 étapes :

  • Awareness : acquérir de la notoriété
  • Interest : déclencher de l’intérêt
  • Desire : susciter le désir
  • Action : mettre en place des campagnes de conversion

C’est en suivant ces 4 étapes successives que votre marketing digital facilitera la vente.

Idée reçue #8 : les influenceurs sont la clé

Le sujet n’est pas tellement qui dit quoi, mais ce qu’il dit. L’objectif est d’aider un influenceur déjà très populaire auprès de votre cible à produire plus de posts qualitatifs pour le bénéfice de sa communauté. Il s’agit donc de faire du community management. Trouvez un influenceur qui a déjà de l’appétence pour vous et partez impérativement du client.

Idée reçue #9 : avec le digital, les résultats sont instantanés

Nous faisons souvent l’amalgame entre « real time » et marketing digital. Cependant, pour que le sens apporte de la pertinence puis de la performance, cela prend du temps. Le marketing digital prend du temps mais est puissant.

Idée reçue #10 : le marketing digital se suffit à lui-même

La communication est un amplificateur de croissance. C’est un accélérateur et non un faiseur de croissance. Le marketing digital ne fait pas le succès mais l’augmente.

Et une dernière en cadeau !

Idée reçue #11 : le digital c’est gratuit !

Attention : faire du marketing digital ça coûte de l’argent.

Vous souhaitez maîtriser les bonnes pratiques du marketing digital, découvrez la formation certifiante marketing digital.

Vous aimerez peut-être aussi