Inspiration Paroles de pro

De la conception à la création, en marketing opérationnel, ce qui est déterminant c’est la convergence des compétences

Proximité client, enjeu digital, data… les défis marketing sont nombreux sur le marché de l’assurance. Jérôme DELISLE, Responsable Marketing Opérationnel de MMA nous expose sa vision pour relever ces challenges en s’appuyant sur la transversalité des compétences et la puissance collaborative.

1. Quels sont les défis de votre direction marketing aujourd’hui ?

Notre objectif est naturellement de contribuer directement à la performance business de nos réseaux de distribution, en offrant une expérience client absolue. Notre cœur de métier d’assureur s’est étoffé de solutions d’assistance, de services additionnels comme la télésurveillance, et aujourd’hui, notre défi est de faire vivre à nos clients de véritables expériences avec leur assureur. Cela nécessite une meilleure prise en compte du temps du client et une personnalisation de nos approches afin d’offrir un contenu adapté à nos clients.

 

2. Automation, Social, Voix, Inbound, Data, Search, Mobile… Les territoires du marketing sont toujours vastes. Comment faites-vous pour garder le cap sur une stratégie réaliste ?

Notre stratégie est guidée par l’optimisation de nos investissements. Au regard de l’importance que jouent nos réseaux de distribution dans notre développement, nous cherchons toujours à bien concilier marketing et commercial, en priorisant des dispositifs immédiatement exploitables par nos réseaux de distribution physiques, qui attendent des leads qualifiés et chauds.

 

3. Un sujet clé aujourd’hui est comment générer des leads performants. Quels leviers marketing utilisez-vous pour générer des leads et comment les exploitez-vous ?

Notre politique d’acquisition online est agressive et notre présence sur les réseaux sociaux accrue car nous partageons parfaitement avec nos agences l’enjeu digital. Nous investissons aussi sur la data en privilégiant la qualité à la quantité, notamment par l’utilisation d’une DMP (Data Management Platform).  Et nous tirons toute la puissance de notre marketing distribué, par un programme de contacts de notre portefeuille clients qui s’inscrit dans notre stratégie d’inbound marketing. Tous ces leads sont directement envoyés à nos agences avec le bon niveau de qualification pour une exploitation au plus près du client.

Notre objectif est naturellement de contribuer directement à la performance business en offrant une expérience client absolue.

4. Pour faire face aux mutations du métier, quelles sont les compétences à développer pour un Marketeur aujourd’hui ?

Dans mes équipes de marketing opérationnel, ce qui est déterminant, c’est la convergence des compétences data, techno (adobe, google analytics…), communication. Les profils recherchés sont des lead generation managers, des cadres de haut niveau capables de définir et mettre en œuvre des dispositifs marketing adaptés pour délivrer le bon niveau de contacts à forte valeur à nos réseaux commerciaux. Cela nécessite des équipes pluridisciplinaires, de la conception à la création.

 

5. Quelle est la campagne qui vous a marqué ces derniers mois ?

Il me semble que le repositionnement de la MAAF sur la « Préférence Client » incarne bien la tendance que nous vivons sur le marché de l’assurance : le service et l’expérience client avant tout.

 

6. Quelles qualités doit avoir un responsable marketing opérationnel ?

Avant tout, des équipes et des partenaires de confiance et au meilleur niveau dans leurs domaines de compétence. Cela nécessite de savoir s’entourer des bons profils, savoir les attirer, les recruter, puis développer leurs compétences telles que décrites ci-dessus, et en laissant de la place à l’innovation et l’initiative.

La qualité essentielle à mon sens est donc un excellent leadership, une capacité managériale solide pour impulser la dynamique attendue et accompagner chacun à s’adapter et à coopérer avec des environnements en perpétuelle évolution. Cela nécessite de savoir donner du sens et de porter le bon niveau d’exigence dans l’art de l’exécution.

J’ajouterais une bonne vision stratégique pour faire le lien entre business, marketing et communication.

 

Jérome DELISLE

Responsable marketing opérationnel, MMA

Vous aimerez peut-être aussi