Inspiration Paroles de pro

Le secret de Sylvia ARDOUIN – Directrice Marketing Digital de Tupperware, pour garder du recul dans un monde d’instantanéité, d’immédiateté, d’infobésité, de rapidité et d’extrême mobilité

La Data c’est ce qu’il y a de plus important. Est-ce qu’on pratique du Data marketing aujourd’hui ? Non. Demain ? Oui. Toute la stratégie que je suis en train de mettre en place servira l’objectif de travailler la Data..

 

Sylvia Ardouin, Directrice Marketing Digital de Tupperware.
Diplômée de l’INSEEC à Bordeaux.

Chez Tupperware depuis 12 ans, elle a d’abord travaillé chez les Laboratoires Pierre Fabre en tant que Chargée d’études marketing.

 

1/ Votre parcours, votre fonction, votre rôle ?

J’ai fait une école de commerce, l’INSEEC à Bordeaux. Le premier poste que j’ai occupé était au sein des Laboratoires Pierre Fabre en tant que Chargée d’études marketing où j’ai travaillé pour l’ensemble des marques dermo-cosmétiques du Groupe. J’ai ensuite intégré la société Arena où j’étais Chef de produits, ma mission était de définir le mix des gammes de maillots de bain existantes tout en développant la marque sur de nouveaux segments pour accroître son potentiel marché.

Je suis en poste chez Tupperware depuis maintenant 12 ans, j’ai commencé au sein de la structure Europe, où j’étais Chef de produits international pour l’ensemble de la BU constitué de 13 pays. Ensuite, je suis passée sur le marché Français. Au départ, je ne travaillais que sur le marketing BtoC puis j’ai récupéré la branche BtoB. Les 2 marketing regroupés représentent une équipe de 25 personnes avec des métiers différents et très hétéroclites : Responsable des promos, Responsable des budgets, Planificateur de production, Chef de produits, Chefs Culinaires, Acheteurs, Infographistes.

J’occupe depuis juin 2016, le poste de Directrice Marketing Digital.

2/ Combien de personnes dans votre service marketing, service commercial ?

4 personnes :

  • 1 Infographiste
  • 1 Alternance en web design.
  • 2 Chargées de projet

L’objectif étant à terme de fusionner un maximum de compétences entre le marketing traditionnel et marketing digital pour digitaliser l’ensemble des métiers.

 

QUESTION BUSINESS

3/ Quel est l’enjeu marketing majeur dans votre entreprise en ce moment ?

La prise de conscience que le monde a changé et que l’heure de la transformation digitale est arrivée, sans que cela ne mette en danger l’ADN de la marque à savoir la relation humaine.

QUESTION TRANSFORMATION DIGITALE

4/ Comment vous organisez-vous aujourd’hui face aux nouveaux parcours clients ?

Il s’agit d’un point très important. Aujourd’hui nous en sommes à réaliser un audit complet des parcours clients car c’est LE point de départ. Pendant les 12 premiers mois, je n’avais pas d’équipe, je n’ai donc pas eu le temps de faire cet audit en profondeur. Aujourd’hui c’est différent car nous sommes plus nombreux, nous disposons de budgets et commençons à nous faire accompagner par des prestataires extérieurs.

L’objectif est de faire un audit qui correspond à la stratégie de transformation de l’entreprise. Nous devons identifier ce que nous pouvons transformer à court, moyen et long terme grâce à l’analyse préalable de l’ensemble des parcours clients, puis nous fixons les priorités en fonction du niveau de difficulté.

 

QUESTION METIER

5/ On dit qu’aujourd’hui la data est clé en marketing. Qu’en pensez-vous ? (Ou Pratiquez-vous le data marketing ?)

Vrai, c’est plus que vrai !  Je dis toujours que c’est l’or noir de demain. La Data c’est ce qu’il y a de plus important. Est-ce qu’on pratique du Data marketing aujourd’hui ? Non. Demain ? Oui. Toute la stratégie que je suis en train de mettre en place servira l’objectif de travailler la Data.

L’ère du mass market est révolue, grâce à la data nous entrons dans l’ère de l’ultra customisation ! Il est important aujourd’hui d’adresser le bon message, au bon moment, à la bonne personne. Les messages qui ne sont pas personnalisés grâce à la data tombent souvent à côté ! Avec ce type d’erreur, le consommateur a conscience qu’il est traité dans la masse, et ne ressent aucune relation personnelle avec la marque, c’est comme cela que l’on passe à côté de tout le parcours client.

Comment passer à côté de son consommateur ? Ne pas prendre en compte la data. La data est donc clé, enfin surtout la « bonne data », celle qui est vérifiée, qualifiée et calibrée par rapport aux objectifs.

 

QUESTION COUP DE COEUR

6/ Quelle est la compétence clé pour faire face aux enjeux de demain ?

Avoir la compréhension des objectifs à travers la vision de l’entreprise, donc garder les pieds sur terre et en mettre en place des solutions réalistes et pertinentes pour servir les objectifs business.

 

QUESTION ROUTINE

7/ Quelle est votre appli préférée ?

J’aime beaucoup Pic Collage. Vous sélectionnez vos photos et vous pouvez réaliser des montages en 2 temps 3 mouvements, c’est une application très fun.

Celle que j’utilise tous les jours c’est WhatsApp, je travaille beaucoup avec cette application. On me l’a fait découvrir il y a 3 ans à titre personnel et je l’ai tout de suite intégrée en interne. Lorsque j’étais Directrice marketing, le premier groupe que j’ai créé est un groupe marketing/vente avec les Directeurs régionaux. La rapidité et la facilité d’utilisation de l’app permet une très grande interactivité pour donner des réponses ou trouver des solutions face à des problématiques et questions du terrain.

 

VOTRE TRUC

8/ Votre secret pour garder du recul dans un monde d’instantanéité, d’immédiateté, d’infobésité, de rapidité et d’extrême mobilité ?

Me nourrir des expériences des autres. Tupperware est un univers à part entière. Depuis que je suis dans le digital, je me suis remise à lire du contenu que l’on peut trouver sur des sociétés qui ont fait telle ou telle expérience. J’ai des sociétés de prédilection sur lesquelles je peux effectuer un transfert, notamment une qui est un peu un cas d’école selon moi, il s’agit d’AXA. C’est un grand Groupe qui a un réseau de franchisés, je trouve que cette entreprise est en avance sur le digital et mène des expériences que je trouve très intéressantes.

De temps en temps, aller voir ce qu’il se passe à l’extérieur cela permet de s’ouvrir l’esprit, de prendre du recul.

 

VOS SOURCES D’INFORMATION / FORMATION

9/ Comment vous formez-vous aujourd’hui ? Quelles sources d’informations, de veille ? Par quel organisme de formation ? Appartenez-vous à un réseau de Marketeurs (sur LinkedIn par ex.) ?

Juste avant de commencer ma formation digitale je me suis inscrite sur Webikeo et j’essaye de faire 1 ou 2 conférences par semaine. Quand on se consacre dans un univers comme le digital, il est important de connaître qui sont les acteurs pertinents du marché. C’est donc une manière de les rencontrer, de voir sur quoi ils sont spécialisés et en même temps d’apprendre. L’avantage de ce type de format c’est qu’il est possible voir évènement en replay. Pour moi cette forme d’e-learning est vraiment adaptée et c’est quelque chose que j’ai beaucoup pratiqué pour compléter ma formation à l’ISM. Je me forme avec l’ISM. J’ai souhaité en même temps que le changement de poste, me faire accompagner. L’ISM m’a apporté un vrai socle méthodologique. Aujourd’hui je n’appartiens pas à un réseau de marketeur. J’ai du mal à trouver un réseau marketing digital pur.

10/ Quels formats de formation préférez-vous ? Formation présentielle sur 1 ou 2 jours, Petit-déjeuner & conférence, déjeuner, webinars, formation à distance (VOD, e-learning, MOOC) ?

Toutes les formations sont intéressantes. En ce qui me concerne, j’avais besoin d’une formation solide. C’était important que ce soit des sessions de 2/3 jours par mois. La formation ISM mériterait d’être un peu plus approfondie sur certains sujets : plus de modules, plus fréquemment.

 

ET POUR VOTRE EQUIPE ?

11/ Comment organisez-vous la montée en compétences de votre équipe marketing sur les sujets tendance et les dernières innovations digitales (marketing prédictif, réalité augmentée, big data, data science, native ads…) ? Faites-vous suivre à vos collaborateurs des parcours certifiants (9-10 jours) ? Si non, seriez-vous intéressé par cette démarche ?

Jusqu’à présent je n’avais pas d’équipe purement dédiée aux problématiques du digital…donc pas de préoccupation de montée en compétence, mais cela devrait vite évoluer.

 

 

Recommandation de Sylvia Ardouin

Vous souhaitez élaborer ou optimiser votre stratégie marketing digital ? Notre expert vous recommande des formations complètes :

 

Parcours certifiant Big Data / Smart Data

Pour les responsables ou directeurs marketing, responsables de l’expérience client, responsables E-CRM.. souhaitant avoir une connaissance pointue leur permettant d’appréhender les nouveaux enjeux du Big Data, d’accompagner leur entreprise dans les changements liés à l’exploitation de ses données, d’anticiper les services et les usages rendus possibles par le Big Data, et d’élaborer et déployer une stratégie marketing ciblée et innovante.

Durée : 10 jours – Prochaine session : du 21 et 22 juin, du 16 et 17 juillet, du 10 et 11 septembre, du 11 et 12 octobre et du 12 et 13 novembre 2018

 

Adapter sa stratégie au cross device

Les usages d’Internet évoluent ! Les consommateurs utilisent plusieurs appareils pour réaliser leurs achats en ligne. Les parcours cross-device posent alors de nombreux défis. La problématique principale est souvent d’être capable d’identifier et de suivre un utilisateur d’un terminal d’accès à l’autre afin d’avoir une meilleure connaissance du comportement consommateur et d’adapter ses actions marketing et publicitaires en conséquence.

Durée :  jour – Prochaine session : 31 mai et 1 juin 2018

 

Réinventer ses campagnes d’e-mailings

Mieux gérer votre base de contacts, apprendre à rédiger un message percutant, optimiser vos envois et l’aboutissement de vos messages, analyser vos résultats. Découvrez les bonnes pratiques data et messaging marketing. Une stratégie hautement digitale qui vous permettra de mieux cibler.

.Durée : 2 jours – Prochaine session : 2 et 3 juillet 2018

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Vous aimerez peut-être aussi