Connaissance client Data Stratégie Marketing

LES 3 REGLES D’OR DU SOCIAL MEDIA INTELLIGENCE

L’innovation est la clé pour devancer les attentes des clients, se différencier de ses concurrents et gagner de nouveaux marchés. À l’aide d’exemples concrets, cette formation vous propose une démarche pour concevoir et commercialiser avec succès des solutions innovantes.

diouldéDiouldé Chartier-Beffa

Fondatrice du cabinet DCAP Research, Diouldé Chartier-Beffa réalise des études de sociologie appliquée et missions de conseil pour les directions marketing, innovation, communication ou prospective des entreprises. Dès 2009, elle a développé au sein d’un collectif de recherche le premier outil de web-ethnographie : Net-conversations ®.

Elle anime à l’ISM le stage dédié au Social Media Intelligence.

 

 

Les 3 règles d’or du Social Media Intelligence

 

Grâce au foisonnement des contenus sur internet, on peut maintenant avoir des données statistiques sur des contenus spontanés, non prédéfinis par celui qui veut les recueillir. Faire « du quanti avec du quali », mesurer des émotions, des chemins de pensée, des fils de conversations, les recouper avec les comportements. Mais comment faire le tri ? Voici quelques clés pour reprendre la main et ne pas se laisser mener par le bout du nez.

1 – Que mesurer : l’influence, les opinions ou l’expérience de vos cibles ?

Le web social est un média où l’on entre en conversation publique avec d’autres, pour les influencer ou se laisser influencer. Dans cette simple phrase, il y a 3 mots qui peuvent mener à des décisions tout à fait différentes : les contenus sont des publications auxquelles sont exposés des gens plus ou moins nombreux selon l’audience du site et de la page. Si ce qui vous intéresse, c’est le degré d’exposition d’un contenu, alors écouter les sites à l’audience la plus forte est la bonne chose à faire. Dans ce cas, la bonne question à se poser est : en quoi tel site, tel réseau influence-til vraiment ou pas ma cible ?

 

2 – En matière de représentativité, « less is more »

Si ce qui vous intéresse, c’est l’expérience de vos consommateurs, alors cherchez les contenus qui correspondent à ceux-ci. Ces contenus représentent une population beaucoup plus nombreuse, mais ils sont beaucoup moins exposés que ceux des influenceurs. Comment les distinguer ? Le web fournit de multiples indices, mais aucun n’est prêt à l’emploi. Posez donc la question aux prestataires de social web Intelligence de quoi leurs données sont représentatives, et comment ils assurent cette représentativité, pour ne pas baser interprétations et décisions sur des données qui ne sont tout simplement pas celles que vous cherchez. Et souvenez-vous que les plus nombreux ne sont pas les plus bavards : mieux vaut un petit échantillon bien représentatif et qualifié qu’un grand « sac à tout ».

 

3 – Ne cherchez pas la réputation de votre marque sous le réverbère

Anecdote édifiante : une étude par analyse textuelle sur un corpus recueilli par des mot-clés a fait écrire à des journalistes que le syndrome du « bore-out » concernerait 30 % des salariés, ce qui a évidemment suscité une grosse polémique. Regardez autour de vous au bureau et demandez-vous si un collègue sur deux s’ennuie à mourir. Beaucoup d’outils d’e-réputation font la même chose : ils cherchent du contenu sur des marques en entrant par des mots-clés pensés du point de vue de la marque. Résultat, ils ne trouvent rien d’intéressant : la marque est rarement le problème du client. Puisque le web est un monde de contenus, seuls les bons termes vous mèneront aux bons individus, ceux qui vous intéressent. Constituer un système de recherche de contenus représentatif du sujet que vous voulez investiguer, que ce soit la marque ou une autre problématique, est un des points les plus délicats sur lesquels tout repose. Dans ce domaine, la technique, grâce aux maths et à la linguistique, peuvent grandement aider l’intelligence humaine, mais pas s’y substituer. Bonne nouvelle.

Recommandation de notre expert

Vous souhaitez mettre en place une stratégie de social media intelligence et identifier les données pertinentes ? Notre expert vous recommande deux formations courtes et complètes :

 

Social Media Intelligence

Les millions d’échanges quotidiens sur les réseaux sociaux, sont autant de moyens de mieux connaître les consommateurs. Ecouter les avis, les expériences de vie et de marque qu’ils expriment, permet de mieux comprendre les besoins et de déceler des opportunités. Ce stage vous permet de faire le point sur les méthodes de social media intelligence et de mettre en place les techniques appropriées à vos enjeux.

Durée : 2 jours – Prochaine session : 4 juin 2018

 

Tirer parti des insights clients

Qu’est-ce qu’un insight et à quoi cela sert-il ? Quelle démarche innovation adopter à partir des insights clients ? Quelles sont les sources possibles ? Comment optimiser sa démarche d’innovation avec les insights ? Ce stage vous apporte les réponses à ces questions et vous aide à mettre en place une démarche innovante grâce à une utilisation pertinente des insights.

Durée : 1 jour – Prochaine session : 22 mai 2018

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Vous aimerez peut-être aussi