Métiers Stratégie Marketing

#SMarketips by Estelle : Quelles sont les plus grandes qualités d’un(e) chef de projet marketing ?

Dans un premier temps, pour être un bon chef de projet marketing, il faut s’avoir s’adapter et se fondre dans le décor comme un caméléon.

Pourquoi me direz vous ?

D’un coté, il faut observer ses clients, les comprendre et même anticiper leurs problématiques et trouver des solutions à celles-ci.

De l’autre coté, il faut faire de même avec l’entreprise dans laquelle nous sommes pour réaliser une conduite du changement.

Et quel changement ? Tout simplement avoir la pensée client plutôt que produit. Car c’est bien cela qui est en train de changer sous nos yeux. C’est ça la véritable #innovation.

Bien entendu, je vous entends déjà dire « facile » …

Et bien pas tant que cela. Car penser client ça prend du temps … Et souvent nos fonctions sont noyées dans l’opérationnel et nous n’avons pas le temps de lever la tête du guidon et pourtant il le faut.

De plus, il devient indispensable de faire des #personas, définir le tunnel de conversion pour chacun d’eux, trouver les leviers efficaces (#SEO, #SEA, #SMO, #Socialselling, #Employeeadvocacy, #Affiliation, #RP2.0, #Marketingdirect, #Emailing, …) mesurer pour voir si on colle aux objectifs, réajuster …

Il est donc innévitable d’apprendre tous les jours de nouvelles choses ainsi que de s’approprier de nouveaux outils.

 

Dans un second temps, depuis les premiers jours où j’ai commencé à me pencher sur le monde du digital, j’ai vite compris que ma devise dans ce nouvel univers serait « pas de généralité, seuls les résultats te disent la vérité ! Test and learn ! »

Pas d’a priori ou de fausses certitudes. Pas de conviction, le chef de projet marketing doit aujourd’hui ouvrir ses chacras et être agile.

Cela ne veut pas dire oublier tout ce qu’on nous a enseigné sur les fondamentaux bien au contraire !

En effet, le digital ne remet pas en question l’essence du marketing. Je dirais même qu’avec le digital, on revient aux fondamentaux :

Cibles / Objectifs / Contextes / Positionnement …

Bref, cela paraît évident et pourtant … combien d’entre nous ont le temps de faire les choses en respectant les fondamentaux ? Combien connaissent vraiment leurs clients ? Combien ne poussent pas les produits à tout prix ?

 

Je partage avec vous un top 10 des convictions profondes que j’ai pu entendre et que je n’ai absolument pas écouté car ma cible avait besoin du contraire 🙂

  1. Facebook c’est un réseau BtoC pas BtoB.
  2. Après 50 ans les gens n’utilisent pas les nouvelles technologies.
  3. Ce secteur d’activité ne va pas sur internet.
  4. Les leviers digitaux ce n’est pas pour le BtoB.
  5. Le marketing et le commercial sont distinct, l’un en amont, l’autre en aval.
  6. Les e-mails on doit les envoyer le mardi et le jeudi !
  7. Tu crois vraiment qu’un algorithme ou un robot va pouvoir faire les choses mieux qu’un humain?
  8. Le courrier, les emails et le téléphone c’est mort !
  9. Seuls les clients mécontents laissent des avis sur internet …
  10. Dans le domaine médical c’est uniquement un marketing de prescription on ne peut pas penser client.

Néanmoins, on le voit tous les jours rien n’est figé … tout bouge … alors par pitié … un conseil : arrêtez et ouvrez vos chacras !

Il faut adopter l’observation de vos clients mais également les écouter et surtout ne pas voir seulement les obstacles mais se dire … et si c’était possible …

Cependant, vous ne changerez pas votre entreprise, le marketing ou même votre boss en 15 min … Il faut de la patience, du temps et beaucoup de persévérance 🙂

Si vous avez d’autres exemples à nous faire partager ou que vous voulez voulez juste partager aussi vos tips …

 

Découvez dans ce SMarketips les plus grandes qualités d’un chef de projet marketing. Il faut s’avoir s’adapter et se fondre dans le décor comme un caméléon et il faut adopter le test and learn !

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Vous aimerez peut-être aussi