Inspiration Paroles de pro

Que peut apporter le neuromarketing opérationnel à nos pratiques marketing ?

Le NeuroMarketing Opérationnel utilise les enseignements des neurosciences, de la psychologie cognitive, de la psychologie évolutionniste et de l’économie comportementale pour améliorer l’efficacité des activités Marketing/Communication liées à la performance, à l’action.

Le pilier fondamental du NeuroMarketing Opérationnel repose sur l’idée que la majorité de nos actions, de nos comportements, ne sont pas les conséquences de processus conscients mais sont des réponses inconscientes, automatiques, ou liées au contexte.

EgrassotLe neuromarketing opérationnel utilise les enseignements des neurosciences, de la psychologie cognitive, de la psychologie évolutionniste et de l’économie comportementale pour améliorer l’efficacité des activités marketing/communication liées à la performance, à l’action.

Le pilier fondamental du neuromarketing opérationnel repose sur l’idée que la majorité de nos actions, de nos comportements, ne sont pas les conséquences de processus conscients mais sont des réponses inconscientes, automatiques, ou liées au contexte.

Pouvez vous ignorer 95% de votre cible ?

Le neuromarketing permet aujourd’hui d’analyser vos supports créatifs en temps réel et de les optimiser en analysant :

–  La mécanique de l’attention

–  La mécanique de la mémorisation

–  La mécanique de la prise de décision automatique

Prenons un exemple concret sur l’attention ! L’ensemble des supports de communication sont réalisés en créant une émotion qui va porter l’attention du consommateur sur votre produit, mais avant de créer une émotion faut il encore que nous soyons attentif ! Ainsi, il faut être capable de modéliser très rapidement  sur quels éléments de la création le consommateur va porter son attention (Branding, Promo…) sur les 5 premières secondes.

 

Mais il faut également prendre en compte les différents types d’attention (conditionnée, sociale ou dirigée) afin de maximiser l’attention sur vos créations.

Le neuromarketing opérationnel permet ensuite d’analyser les insights de communications en travaillant les mécaniques de mémorisation car la mémoire est contextuelle, émotionnelle (vous savez tous où vous étiez et ce que vous faisiez le 13 novembre dernier) et multi sensorielle c’est à dire que nous fonctionnons avec des schémas mentaux par rapport aux marques qui représentent un « ensemble – réseau » d’informations. Si je vous associe la couleur rouge et un cowboy, vous activerez très rapidement la marque dans votre esprit. Il est important de travailler les premiers et derniers éléments vus d’une création qui sont généralement ceux qui sont le plus retenus. De nombreux autres éléments pour maximiser la mémorisation permettront d’améliorer vos supports.

 

Enfin, la prise de décision permettra d’utiliser à bon escient les biais cognitifs (raccourcis).

Le neuromarketing opérationnel vous permettra d’implémenter un road book permettant de maximiser vos supports créatifs quels qu’ils soient (digitaux, PLV, retail, print, affichage, emailing,…)

EgrassotEtienne GRASSOT-KAYSER, co-dirigeant de Matière Grise Consulting et formateur à l’ISM.

Après avoir travaillé au sein des équipes commerciales du groupe Bertelsmann, il fonde en 2009 Brainfreeze Consulting, une agence de consulting dédiée aux solutions digitales pour les entreprises.

Fort d’une expertise digitale et d’une vision renouvelée, il fonde Matière Grise Consulting en 2012, la première agence de neuromarketing opérationnel. Il anime la formation Neuromarketing à l’ISM.

Recommandation de notre expert

Vous souhaitez explorer les nouveaux challenges du neuromarketing et accompagner efficacement votre entreprise dans les changements liés aux nouvelles tendances marketing ? Notre expert vous recommande trois formations courtes et complètes :

 

Gagner en impact grâce au neuromarketing

 

Le neuromarketing constitue un moyen d’améliorer sa compréhension des mécanismes de perception, prise de décision et mémorisation du message marketing. Ce stage vous permet de comprendre les principaux mécanismes des neurosciences et de les utiliser pour optimiser l’efficacité de vos actions marketing.

Durée : 2 jours – Prochaine session : 5 et 6 juillet 2018

 

Tirer parti des insights clients

 

Qu’est-ce qu’un insight et à quoi cela sert-il ? Quelle démarche innovation adopter à partir des insights clients ? Quelles sont les ressources possibles ? Comment optimiser sa démarche d’innovation avec les insights ?

Durée : 2 jours – Prochaine session : 22 mai 2018

 

Réussir ses parcours et son expérience client

 

Dans un contexte où les parcours client sont devenus cross-canaux, où l’expérience client devient un enjeu clé de différenciation, cette formation permet d’acquérir les réflexes, les méthodes et les pratiques concrètes afin d’initier une démarche fédératrice adaptée à votre entreprise.

Durée : 2 jours – Prochaine session : 7 et 8 juin 2018

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Vous aimerez peut-être aussi