Événements

Petit-déjeuner ISM : Du Growth hacking au Growth marketing !

Le 11 mai, l’ISM recevait 2 experts pour évoquer les enjeux liés aux Growth marketing et partager les bonnes pratiques : Anne-Sophie DUTAT et Zenza HACHIMI.
« Le Growth hacking, c’est avant tout une façon d’être, un état d’esprit »

im 1Compte-rendu du petit-déjeuner ISM du 11 mai 2016.

 

Le 11 mai, l’Institut Supérieur du Marketing (ISM) recevait 2 experts pour évoquer les enjeux liés aux Growth marketing et partager les bonnes pratiques :

  • Anne-Sophie DUTAT, entrepreneur, spécialiste en innovation digitale, social & Growth marketing.  Co-fondatrice de FancyBox, elle accompagne aujourd’hui les entrepreneurs français sur des enjeux tels que le design thinking, le lean startup ou le Growth hacking.
  • Kenza HACHIMI, co-fondatrice de Kitchen Trotter, en 2012, avec deux amis, passionnés de cuisine et de voyage. Elle est principalement en charge de l’acquisition B2C chez Kitchen Trotter, un abonnement mensuel qui permet de découvrir les spécialités culinaires d’un pays différent chaque mois.

 

« Le Growth hacking, c’est avant tout une façon d’être, un état d’esprit », a expliqué Anne-Sophie DUTAT. C’est le marketing des startups qui révolutionne le modèle traditionnel. Alors qu’une entreprise classique ambitionne une croissance de 3 à 10% par an, une startup vise une croissance annuelle supérieure à 20%… avec un tout petit budget !

 

Le Growth marketing est un marketing malin orienté vers la data qui remet toujours en cause ses propres principes.

L’objectif principal de cette pratique est la performance à tout prix. Le challenge est d’accroître la croissance, le chiffre d’affaires et le nombre d’utilisateurs. Le Growth marketeur va donc mettre en place toutes les ressources possibles pour atteindre cet objectif. Et surtout, il se challenge sans arrêt, il est obnubilé par la croissance et les chiffres !

 

 

Le premier exemple de Growth hacking : PS I LOVE YOU par Hotmail qui sera suivi ensuite par toutes les start-up. En effet, Hotmail a décuplé sa base d’utilisateurs en ajoutant simplement la signature « PS: I Love You. Get Your Free Email at Hotmail ».

 

im 2

 

Le Growth marketing s’appuie sur 5 piliers fondamentaux :

 

  • Acquisition : attirer les utilisateurs sur le site et les inciter à télécharger les apps via SEO, SEM, relation de presse et emailing.
  • Activation : inciter l’utilisateur à s’inscrire et à laisser ses coordonnées afin d’engager un échange.
  • Monétisation : convertir les prospects en clients.
  • Rétention : faire revenir le client et susciter l’engagement, par exemple avec une newsletter, un emailing.
  • Référencement : développer un système de parrainage et trouver des ambassadeurs pour gagner en notoriété et crédibilité.

im 3

 

Kenza HACHIMI a fait également part de son expérience du Growth hacking chez Kitchen Trotter.

im 4

Astuce primordiale : avant de lancer son offre, toujours constituer une communauté solide. Ainsi, le jour J du lancement, vous aurez déjà une base de clients prêts à acheter. Pour y arriver, les médias sociaux et les partenariats sont des leviers précieux.

Kitchen Trotter a expérimenté cette technique de Growth marketing et a lancé des partenariats avec des cuisinistes pour se faire connaître. Chaque partenaire reçoit une offre gratuite (boîtes cuisine du monde) pendant une durée limitée et peuvent ainsi découvrir la marque et devenir un client régulier par la suite.

 

Quelques techniques de Growthhacking :

  • L’utilisation des jeux concours sur les réseaux sociaux.
  • Le test&learn : cibler, entrer en contact avec sa cible et personnaliser les échanges pour la convertir.
  • Les campagnes @Facebook : favoriser une multitude de petites campagnes ciblées et personnalisées plutôt qu’une grande campagne avec une cible large pour avoir plus de ROI, et pouvoir ajuster ses campagnes au fil du temps.

 

Attention, le Growth hacking n’est pas incompatible avec les plans et les budgets, loin de là ! Il est nécessaire d’effectuer beaucoup de tests adwords qui sont coûteux et incertains mais c’est le risque à prendre si vous souhaitez bénéficier d’une croissance importante.

Astuce : pour réussir vos campagnes adwords, vous devez baser ces dernières sur le taux d’acquisition de votre offre. En effet, le coût d’acquisition est un indicateur clé en Growth hacking. Kenza HACHIMI vous conseille d’analyser et d’optimiser vos campagnes Google Adwords tous les jours !

im 5

Utiliser des techniques de Growth hacking, bien budgéter votre stratégie et vos campagnes, et effectuer des tests ne suffit pas pour exceller dans l’art du Growth marketing. Il faut toujours être à l’affût des nouveautés et tendances marketing du moment pour pouvoir saisir ces nouvelles opportunités avant les autres.

 

Une des nouvelles tendances, c’est le marketing d’influence. Il est indispensable d’être présent aujourd’hui sur les nouveaux réseaux sociaux (Instagram, Pinterest, Snapchat, Periscope) mais aussi sur YouTube qui possède un gros potentiel pour attirer des influenceurs. Une technique de Growthhacking est de dénicher des influenceurs qui vont véhiculer votre image de marque et susciter l’intérêt et l’engagement des clients.

 

Astuce : pour être efficace, il est nécessaire de faire beaucoup de veille sur ses concurrents. Il faut se nourrir et s’inspirer des pratiques des concurrents sur leurs blogs, pages, sites…

 

Et pour vous aider, nos intervenantes vous livrent 2 outils de veille très pratiques:

– Similar Web, qui permet d’analyser le trafic des sites web des concurrents.

– Appannie : même process sur les applications mobiles.

 

Nous remercions notre intervenante Anne-Sophie DUTAT pour ce petit déjeuner riche en informations ainsi que notre invitée Kenza HACHIMI pour ce bel échange et partage. Nous remercions également tous les participants de leur venue et leur interactivité sur les réseaux sociaux :

im 7

im 6

Pour explorer les leviers du Growth marketing et faire décoller la croissance de votre marque, nous vous invitons à vous inscrire à notre prochaine formation, animée par Anne-Sophie DUTAT :

 

Du growth hacking au growth marketing  NOUVEAU

Le Growth Hacking, issu de la Silicon Valley, est un ensemble de pratiques marketing peu coûteuses mais innovantes et agiles, associant créativité, réflexion analytique, parfois un zeste de technique, pour gagner en visibilité et accélérer la croissance. Cette formation vous permet de vous approprier les bonnes pratiques et d’acquérir des réflexes, afin de faire évoluer vos pratiques et de révéler le growth hacker qui est en vous !

Durée : 2 jours – Prochaine session : 5 juillet et 4 septembre 2018

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Vous aimerez peut-être aussi