Outils & Appli Veille

Comment faire de la veille stratégique en 6 étapes?

Difficile de faire votre veille stratégique? Gagnez en efficacité grâce à notre routine en 6 étapes!

Faire de la veille efficacement, ça s’organise quotidiennement. Pour cela, consacrez 20 à 30 min chaque jour à votre veille stratégique. Pour assurer une veille performante et efficace, appliquez une méthode en 6 étapes :

1 – Établir des priorités de votre suivi pour faire de la veille stratégique efficace

Dans un premier temps, il vous faut cadrer votre veille stratégique en définissant son périmètre. Pour cela, déterminez les mots-clés significatifs pour orienter vos outils de veille. Ensuite, pour faire votre veille stratégique, organisez-les autour d’un axe général et plusieurs axes spécifiques. Limitez-vous à 2 ou 3 axes spécifiques pour qu’ils conservent leur efficacité.

2 – Vérifier la fiabilité de vos sources pour faire de la veille stratégique valide

L’étape de la sélection des sources qui alimenteront votre veille stratégique est essentielle. En effet, elle garantit la validité des éléments issus de votre veille stratégique. Une technique efficace est de croiser les sources. Newsletters, sites, Twitter, Lindekin, curateurs de contenu comme Scoopit… faites votre choix, les sources de veille sont nombreuses. Toutefois, avant de valider une source à veiller, vérifiez systématiquement l’identité et le sérieux des auteurs ainsi que la véracité des faits exposés.

3 – Centraliser vos informations pour faire de la veille stratégique optimisée

Vous l’aurez compris, il est facile de se noyer face à la démultiplication des sources et outils de veille. Une fois la sélection des sources effectuée vient le challenge du suivi. Afin de consolider votre veille stratégique, appuyez-vous sur des agrégateurs de flux RSS tels que Feedly. Faciles de prise en main, ils vous permettent d’accéder via un espace unique à l’ensemble des résultats de votre veille stratégique provenant de plusieurs sources. D’autre part, pour gagner en efficacité, n’hésitez pas à vous constituer votre propre tableau de bord en consacrant un onglet à chaque axe stratégique de votre veille, défini au préalable.

4 – Trouver votre rythme pour faire de la veille stratégique agréablement

Il n’existe aucune règle sur ce sujet. Chacun doit faire sa veille stratégique à son rythme et trouver son propre rituel quotidien. Créneau, horaire… c’est à vous de décider suivant vos préférences, vos impératifs en déterminant à l’usage les moments les plus propices.

5 – Faire de la veille stratégique, c’est avant tout créer de la valeur

Assurer une veille stratégique ne peut s’envisager de façon statique. Pour maximiser sa valeur et son apport, vous devez nécessairement retraiter les informations intéressantes issues de vos outils de veille. Dans un premier temps, apportez votre analyse et votre valeur ajoutée en annotant et commentant les résultats de votre veille. L’autre volet pour capitaliser sur votre veille stratégique et en tirer profit c’est de transmettre et partager l’analyse et les enseignements que vous en faites.

6 – Challenger sans cesse pour faire une veille stratégique optimisée

Faire de la veille stratégique est un travail dynamique qui ne saurait s’arrêter. C’est un cycle qu’il convient d’optimiser continuellement. Pour cela, questionnez régulièrement les axes stratégiques que vous avez choisis pour faire votre veille stratégique. Vérifiez qu’ils sont vraiment stratégiques et qu’ils vous sont réellement utiles. Enfin, vérifiez que vos sources et vos flux sont toujours valides.

Vous souhaitez construire votre stratégie concurrentielle grâce à une veille concurrentielle et stratégique structurée et efficace.

Vous aimerez peut-être aussi