Publicité sur les réseaux sociaux : une stratégie encore viable ?

Spams, interstitiels, publicités agressives et intrusives, contenus inutiles et non adaptés aux internautes… Tout converge aujourd’hui pour que les utilisateurs des plateformes communautaires deviennent réfractaires au matraquage publicitaire. Alors, peut-on encore promouvoir son produit ou son service sur le web ?

De Cadum à Volkswagen : comment faire de la co-création un levier de business ?

Dès 1925, le savon Cadum choisit de mettre en avant un beau bébé pour communiquer sur son produit phare et le succès est au rendez-vous : « dans les années 1930, Cadum atteint l’apogée de ses ventes, plus d’un Français sur deux se lave avec du savon Cadum ». Très vite, la marque organise l’élection du plus beau bébé Cadum qui perdure encore aujourd’hui et qui va véritablement faire partie du patrimoine de la marque. L’objectif ? Valoriser les mamans qui participent et les inciter à acheter les produits de la gamme Cadum bien entendu !

Vouloir vendre à tout prix ou raconter une histoire ?

photo Alice-Matton-Bonifas

Par Alice Matton-Bonifas, consultante en marketing digital

Les clés du brand content

Quand Red Bull filme un record de saut en chute libre de 39 000 mètres, 8 millions de personnes suivent le buzz et la marque ancre son positionnement autour du sport. Lorsque Danone crée du contenu avec des nutritionnistes de la petite enfance, c’est pour rassurer les mères sur son expertise. Quand Leroy Merlin programme « Du côté de chez vous » dédié à l’architecture et au jardinage, c’est pour informer ses clients sur des thèmes qui les touchent vraiment. Orange diffuse des tutos de 60 secondes pour bien comprendre certains sujets sur lesquels la marque est légitime : Facebook, Vine, Twitter… Enfin, lorsque Fiat propose aux internautes de créer leur propre voiture, la fiat Mio concept, on entre dans la co-création de produit.

Que le discours soit drôle ou informatif, on ne s’adresse plus au consommateur mais à la personne : la maman qui cherche les meilleurs produits pour son enfant, le bricoleur du dimanche, le fan de voiture. Ainsi la marque dépasse les frontières de son produit ou de ses services pour créer du lien…avant de vouloir vendre.