Web listening : écouter ? Oui ! Mais qui, et pour quoi faire ?

On l’a maintenant compris : le web n’est pas un monde autonome, mais le lieu où se gravent des empreintes de la vie des humains, sous forme d’informations qui circulent et de transactions qui se font entre des individus bien réels. Il y a donc toute la richesse et la diversité du monde réel dans le digital. Bonne nouvelle : ce qu’on peut y faire ou y trouver est quasi illimité. Mais le risque est de tout mélanger, et de n’en rien tirer d’exploitable.